22 août 2019

Dans "Pole Position", nous interrogeons des électromobilistes sur leur expérience de la recharge. Ridr Bouhrin est taxi à Amsterdam, il ne dispose pas de beaucoup de temps pour effectuer ses recharges car ses journées sont très chargées.

A Amsterdam aux Pays-Bas depuis juin 2018, un taxi sur trois doit se convertir à l'électrique pour accéder aux zones réservées aux taxis. Les dispositions prises pour favoriser les E-Taxis ont fait d'Amsterdam Central Station et l'aéroport de Schipol des zones parfaitement "EV friendly". 

 

Quel modèle de VE conduisez-vous ?

Je conduis une Nissan Leaf, principalement pour des raisons budgétaires.

 

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans l'aventure du VE ?

J'ai commencé à conduire un VE principalement à cause des dispositions prises par la ville d'Amsterdam pour favoriser les taxis électriques. Pour moi, cela signifie passer en priorité sur les lignes de taxis, prendre plus de clients et comme le temps, c'est de l'argent, je peux mieux gagner ma vie. J'ai rarement besoin d'attendre dans la queue des taxis, surtout sur des lieux de prise en charge très occupés comme l'aéroport Schipol ou la gare centrale.

 

“Je ne suis pas vraiment du genre "écolo", mais je suis quand même passé au VE"

 
L'écologie et l'environnement sont-ils des sujets importants pour vous ?

Bien sûr je suis pour la réduction des émissions de CO2, mais ce n'est pas ma motivation principale. Je ne suis pas vraiment du genre "écolo", mais je suis quand même passé au VE. Je suis conscient qu'en conduisant une voiture thermique pour exercer mon métier, je polluais l'air 8h par jour. En passant au VE, je suis content de pouvoir contribuer à mon niveau. Maintenant, je pousse même la réflexion plus loin : j'ai vendu mon scooter, je vais partout en vélo, et j'ai même commencé à recycler mes déchets. Je suis peut-être finalement plus écolo que je ne le pensais ...

 

“Conduire un VE, c'est un peu comme conduire dans le futur”

 
Qu'appréciez-vous particulièrement dans la mobilité électrique ?

Déjà, c'est beaucoup moins cher. Je fais environ 40% d'économies sur mes coûts ! C'est aussi plus convivial. Depuis que je conduis ma Nissan Leaf, j'ai pris l'habitude de parler avec les autres conducteurs de taxis électriques pendant nos pauses recharge. Ça crée des liens. 

 

Y a-t-il des choses que vous n'aimez pas dans cette nouvelle expérience de la mobilité ? 

Il n'y a pas encore assez de bornes de recharge à Amsterdam, donc parfois je m'inquiète pour mon autonomie... J'espère que la situation pourra évoluer rapidement sur ce sujet !

 

Des suggestions partager avec Allego ?

Ça serait bien de pouvoir installer des services complémentaires à proximité des stations de charge (sanitaires, restauration, etc) pour les professionnels comme moi. Pourquoi pas installer des panneaux solaires pour alimenter les bornes, pour qu'elles soient vraiment durables. 

 

#keepdrivingforward

cookie

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également les informations relatives à votre utilisation de ce site avec nos partenaires en charge des réseaux sociaux et des analyses de données. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'informations.

Accepter les cookies