12 sept. 2019

Dans Pole Position, nous interrogeons des électromobilistes sur leur expérience de la recharge. Dans cette seconde édition, découvrez le témoignage de Roy Pype, un électromobiliste en herbe qui ne reviendrais pour rien au monde à la mobilité thermique.

Pas de retour au thermique possible !

Je conduis un véhicule électrique depuis maintenant 4 mois et je dois dire que j'adore ! Je ne sais pas pourquoi je ne m'y suis pas mis avant. Pour mon travail, je suis souvent sur les routes, plus de 50 000km par an, et pour le moment, je n'ai eu aucun problème avec mon VE. Donc pour tous ceux qui pensent que faire beaucoup de kilomètres est incompatible avec la mobilité électrique, je dis que c'est faux !

J'ai choisi une Tesla Model 3, principalement pour sa grande autonomie, et je n'ai pour le moment jamais été déçu. Pour rien au monde je ne repasserais au véhicule thermique. Pour ceux qui hésiteraient encore à passer à l'électrique, je conseille d'essayer, car le VE, l'essayer c'est l'adopter !

 

"Papa, la voiture ne marche pas"

Ce qui est surprenant la première fois qu'on conduit un VE, c'est le calme ! Et on apprend vite à apprécier ce calme pour appeler des clients, écouter de la musique, se détendre tout en conduisant. Quand j'ai récupéré ma Tesla, mes enfants m'ont dit : "Papa, la voiture ne marche pas, on entend pas de bruit !" C'est drôle comme déjà à leur âge l'association entre le bruit et la voiture est ancré dans leur esprit. 

Une voiture électrique, c'est aussi très marrant avec des enfants, surtout pendant les pauses recharge. 

“Dans le futur, je nous vois bien utiliser le VE comme une mini source d'énergie”

 

Avoir sa propre borne de recharge, ça fait la différence

Mon conseil aux nouveaux électromobilistes est d'essayer d'installer une borne de recharge chez eux ou alors de demander l'installation d'une borne publique à proximité grâce au programme de borne à la demande d'Allego. Avoir sa propre borne de recharge, ça fait toute la différence dans l'expérience du VE. Pour se recharger sur des bornes publiques, je pense que des efforts doivent encore être faits pour densifier les réseaux, même si depuis plusieurs années les choses s'améliorent notablement. 

La prochaine étape dans la mobilité électrique, ce sera d'utiliser la voiture électrique non plus uniquement comme une voiture mais comme une extension de batterie, une source d'énergie supplémentaire. Ces perspectives sont passionnantes et encourageantes pour le développement de ce nouveau moyen de transport durable. 

#keepdrivingforward

cookie

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également les informations relatives à votre utilisation de ce site avec nos partenaires en charge des réseaux sociaux et des analyses de données. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'informations.

Accepter les cookies