29 juin 2020

Selon les prévisions, dans 20 ans à peine, la moitié des voitures particulières de la plupart des régions d'Europe seront électriques. Aujourd'hui déjà, presque tout le monde connaît quelqu'un qui conduit une voiture électrique. Les vélos et scooters électriques sont de plus en plus populaires. Les communes électrifient les transports publics et les livraisons de vosachats sur Internet sont de plus en plus souvent effectuées à l'aide de fourgonnettes électriques. Ce sont autant de signes de l’électrification rapide de la mobilité en Europe ! Dans cet article, nous nous pencherons sur la croissance de cette part de marché, sur les perspectives pour les 20 prochaines années et sur les éléments qui influent sur une éventuelle adoption massive, comme la pandémie de Covid-19. Va-t-elle ralentir ou accélérer l'utilisation des véhicules électriques en Europe ?

Part de marché des véhicules électriques

Aujourd'hui, il y a plus de 7 millions de VE de tourisme sur les routes*. Et l'électrification des transports routiers se répand rapidement. D'ici 2025, 10 % des ventes mondiales de véhicules de tourisme devraient être des VE, pour atteindre 28 % en 2030 et 58 % en 2040. Sur le marché européen, le taux de pénétration devrait être plus élevé que sur les marchés émergents. À l'heure actuelle, la Chine est en tête à l'échelle mondiale, l'Europe arrive en deuxième position et devrait combler l'écart vers 2040. La Chine et l'Europe représenteront ensemble 72 % de toutes les ventes de VE de tourisme en 2030. Cela est principalement dû à la réglementation européenne sur le CO2 et au système de crédit pour les VE, aux réglementations sur les carburants et aux politiques des villes en Chine, qui limitent les ventes de nouveaux véhicules thermiques.

Le point de basculement de la part de marché des ventes de véhicules électriques par rapport aux ventes de véhicules thermiques en Europe devrait intervenir entre 2030 et 2035. D'ici là, la moitié des véhicules de tourisme vendus seront des VE, atteignant près de 70 % en 2040.

Ce qui influence la croissance du marché des VE

De nombreuses variables influencent la croissance du marché des VE. La parité des prix entre les VE et les véhicules thermiques est l'un d'entre eux. La parité des prix en Europe devrait intervenir d'ici le milieu des années 2020 dans la plupart des segments. D'ici là, des incitations et des réglementations publiques - comme la réglementation sur le CO2 en Europe - sont nécessaires pour stimuler le marché. Les ventes devraient augmenter rapidement dès que les prix des VE neufs seront égaux à ceux des véhicules thermiques neufs.

La disponibilité croissante des VE eux-mêmes est également un facteur important. On s'attend à une croissance à mesure que de nouveaux modèles convaincants de VE seront mis sur le marché. Le coût d'un nouveau VE devrait notamment baisser en raison de la chute continue du prix des batteries. D'ici 2024, le prix des batteries devrait passer sous la barre des 100 $/kWh grâce à l'introduction de nouveaux équipements et de nouvelles techniques de fabrication. Enfin, la disponibilité des stations de recharge publiques influence la décision d'achat. Surtout pour les personnes qui n'ont pas la possibilité d'installer une borne de recharge à domicile ou qui ne peuvent pas recharger leur batterie sur leur lieu de travail. Avec l'expansion des réseaux de recharge publics, plus de personnes pourront recharger - et conduire - un VE.

Perspectives de recharge des VE

La disponibilité des stations de recharge a une influence majeure sur la part de marché des VE. On estime que d'ici 2040, 290 millions de bornes de recharge seront nécessaires dans le monde pour soutenir le parc de VE en pleine expansion. La recharge à domicile et au bureau est de loin l’usage le plus important. On considère qu’en plus de cela, 12 millions de stations de recharge publiques seront nécessaires, car le nombre de conducteurs de VE disposant d'options de recharge à domicile devrait saturer. À ce jour, près d'un million de stations de recharge publiques sont installées. Ce nombre augmente beaucoup plus vite en Europe et en Chine qu'ailleurs. Les frais de recharge à domicile, sur le lieu de travail et dans les commerces privés représentent 78 % de l'ensemble des investissements. On prévoit que la majorité des VE seront chargés à domicile pendant la nuit ou au bureau pendant la journée.  



Dans les stations de recharge publiques, la majorité des bornes de recharge seront de 11kW. Pour la recharge rapide à haute puissance, les bornes 150 à 350 kW devraient devenir la norme. Cela indique que la recharge rapide deviendra un standard de la recharge en voyage, ou pour des appoints. . La majorité des stations de recharge publiques serviront à de la recharge régulière pendant la nuit, surtout dans les zones résidentielles. 

Perspectives à court terme

En raison des objectifs européens en matière de CO2 pour l'industrie automobile, de nouveaux modèles de VE entrent rapidement sur le marché, ce qui a un effet positif sur la disponibilité de ces véhicules et leur adoption massive. Les immatriculations constatées de nouveaux VE sont déjà plus nombreuses en 2020, les constructeurs automobiles ayant reporté la livraison de 2019 à 2020 autant qu'ils le pouvaient pour atteindre les nouveaux objectifs en matière de CO2 cette année.

On s'attend à ce que la pandémie de Covid-19 fasse chuter les ventes mondiales de voitures particulières de 23 % et les ventes de VE - pour la première fois de leur existence - de 18 %. Les ventes de VE résistent mieux que les ventes de véhicules thermiques sur la plupart des marchés en raison de l'arriéré de commandes, des nouveaux modèles et des politiques gouvernementales. Pour la plupart des constructeurs automobiles en Europe, les délais restent largement inchangés, ce qui a un effet positif sur le marché.

Un autre effet positif de la crise Covid-19 est que davantage de personnes ont commencé à se soucier de l'environnement, ce qui pourrait accélérer l'adoption massive des VE. Nous avons tous apprécié l'incroyable air pur de ces derniers mois !

#KeepDrivingForward

* Source des données Bloomberg Electric Vehicle Outlook 2020

 

cookie

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également les informations relatives à votre utilisation de ce site avec nos partenaires en charge des réseaux sociaux et des analyses de données. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'informations.

Accepter les cookies